Acouphènes : souvent insupportables, parfois invivables

Article paru sur le site de France Audition

http://www.franceaudition.com/grandpublic/2017/02/17/acouphenes-enfin-des-solutions-nouvel-ouvrage-disponible/

Accueil Actualités Acouphènes : enfin des solutions ! (Nouvel ouvrage disponible) – 17/02/2017

Acouphènes : enfin des solutions !

(Nouvel ouvrage disponible)

 

Voilà un ouvrage utile que l’on attendait désespérément, alors que 12 millions de français (20%) sont atteints plus ou moins gravement par cette sorte de « Larsen auditif » que sont les acouphènes, souvent insupportables, parfois invivables.

Ce bruit de fond continu nuisant au décryptage des conversations, en direct et surtout en écoute audio- visuelle, gâche la musique et prive des petits bruits sympathiques de la nature qui détendent, et de plus, rend l’endormissement difficile voire impossible, obligeant à la prise fréquente de somnifères et d’anxiolytiques. La médecine n’a aucune réponse à cette torture larvaire qui mine le caractère et peut mener jusqu’au suicide.
Ceci n’étant pas considéré comme une vraie maladie, les victimes de cette infirmité ne reçoivent généralement que peu de compassion de la part de l’entourage mais aussi d’une partie du corps médical. Un lecteur sur cinq devrait se reconnaître dans ces lignes…Notez que les jeunes qui se shootent aux décibels sont pour beaucoup des futurs abonnés au club !

Un appareillage auditif est la seule béquille technique – souvent coûteuse bien qu’imparfaite – qui soit parfois proposée depuis peu. Mais personne jusqu’ici n’avait essayé de décoder les sources profondes du mal, car elles sont nombreuses, ce qui, il faut l’avouer, n’est pas une entreprise simple : en effet la posture, la vision, le stress, les accidents de la vie, toutes les tensions physiques, morales, mentales, psychiques, psychologiques sont prises en compte. Des solutions originales sont proposées pour les traiter et éviter certaines erreurs d’interprétations et faux concepts.

C’est pourtant ce qu’a réalisé Pierre Grignard, d’autant plus motivé qu’il fut atteint de ce mal, tôt dans sa vie. C’est le fruit de 40 ans d’expériences et de pratiques qui sont présentées ici, avec la mise en place d’une équipe de divers spécialistes capables de comprendre l’historique holistique du traumatisme vécu comme une vraie DOULEUR, celle-ci pouvant être aussi bien psychologique que physique.

La lecture de cet ouvrage fait découvrir l’étendue de la compétence médico technique et de la sensibilité et de cet autodidacte qu’est Pierre Grignard. Sa fine analyse du fonctionnement humain ouvre de nouveaux horizons permettant souvent d’aboutir au déverrouillage partiel ou total de cette alarme infernale qu’est l’acouphène.

Michel DOGNA thérapeute, écrivain

Le livre « ACOUPHENES » ne sera que rarement disponible en librairie. Vous pouvez le commander pour vous-même ou vos relations en vous rendant sur ce site http://www.acouphene.com. Vous y trouverez les modalités pratiques : règlements par chèque, ou paiement sécurisé par carte bancaire ou encore par compte PayPal.

Prix du livre : 25 EUR (Garanti jusqu’au 31/12/2017)
D’autres « sites marchands » pourront être indiqués ultérieurement.

L’enregistrement vidéo (DVD anonyme cité dans le livre) d’un premier entretien avec un patient, d’une durée de près de deux heures, peut être joint à l’envoi pour la somme complémentaire de 10 EUR. Il confirmera une grande partie des explorations, explications, conseils qui sont prodigués pendant cette séance initiale.
Afin d’alléger le temps d’entretien, ce DVD pourra également être confié et servir au patient d’information préalable à un entretien avec l’équipe qui appliquera la Tinnitométrie®

IRELIA Editions – ILE MAURICE

Congrès des audioprothésistes

"Acouphènes : enfin des solutions" par Pierre Grignard

Au cours du congrès des audioprothésistes, qui vient de se dérouler du 24 au 26 mars 2017 au Palais des Congrès de Paris, Pierre Grignard a présenté à ses confrères et aux médecins ORL présents son livre « Acouphènes : enfin des solutions ».

L’accueil a été chaleureux et de nombreux audioprothésistes souhaitent prendre en charge les patients, qui souffrent d’une vraie douleur.

Une première formation à l’adresse des audioprothésistes intéressés est prévue en juin 2017 (déjà complète). Une deuxième est prévue en septembre 2017. Un dossier d’inscription est en cours de réalisation, à retrouver prochainement sur notre site.
(suite…)

« Acouphènes : enfin des solutions » , le livre pour décoder les sources profondes du mal

Article paru dans « La Nouvelle République » du 10/02/2017.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Sante/n/Contenus/Articles/2017/02/10/Pierre-Grignard-bataille-toujours-pour-l-audition-2998482

 

Indre – Le Blanc – Santé

Pierre Grignard bataille toujours pour l’audition

Pierre Grignard a été lui-même confronté à ce handicap. L’audioprothésiste blancois vient de publier un livre sur les acouphènes. Un trouble qu’il combat de longue date en apportant diverses solutions.

Pierre Grignard a un long passé d’opticien et d’audioprothésiste à son actif. Après avoir exercé dans l’Est, il s’est installé, en 1965, au Blanc où il a ouvert des magasins, place de la Libération et rue de la République. Son implication dans la profession est ensuite allée crescendo, avec la création à travers la France de vingt-cinq centres d’appareillage auditif et de trois magasins d’optique. Il a lancé également une centrale nationale de services et d’assistance en audioprothésie, ouvert deux centres de formation et a été le premier président du conseil de surveillance du groupe Atol.

 

Décoder les sources profondes du mal

Celui qui fut, sur le plan local, président de l’OMS et du Club des entrepreneurs de Brenne, entre 1996 et 2015, sait donc de quoi il parle lorsqu’il aborde un métier qu’il continue d’exercer à l’âge de 77 ans. « Le fait d’être opticien optométriste m’a appris des choses que j’ai pu appliquer dans l’audioprothésie », explique Pierre Grignard.

Il est devenu, au fil du temps, un spécialiste des acouphènes. « J’ai moi-même subi ce handicap dont on a commencé à parler en France en 1974. Près de 15 % de la population serait touchée à des degrés plus ou moins supportables. Mais la médecine n’a rien de valable à proposer à ces personnes qui vivent une torture permanente, gâchant la sociabilité relationnelle, la qualité du sommeil, et pouvant même mener au suicide. »

Le responsable de la SARL Grignard s’applique donc à décoder les sources profondes de ce mal en recevant des patients du monde entier. Il vient aussi d’écrire un ouvrage tiré de son expérience, pour proposer des solutions : « Il y a différents types d’acouphènes. L’art de la tinnitométrie est les réparer et d’essayer de désamorcer, voire de supprimer les causes premières en analysant minutieusement d’éventuels traumatismes physiques ou psychologiques de la personne concernée. »

Pierre Grignard, qui consacre dix à quinze heures à chaque patient, s’appuie sur une équipe composée notamment d’un ORl, d’un podologue, d’un opticien, d’un sophrologue pour établir un diagnostic. « Chacun apporte sa pierre à l’édifice en recherchant des dysfonctionnements en vue d’une prise en charge globale du handicap », souligne l’audioprothésiste blancois qui n’oublie pas traduire des termes scientifiques pour expliquer à ses lecteurs sa démarche à travers plusieurs cas concrets. « C’est la bible de ce que je fais : je donne des clés à mes confrères », conclut l’auteur d’un livre qui a nécessité huit ans de travail.

« Acouphènes : enfin des solutions » ; Éditions Irelia Mu ; 25 €.
Jean-Michel Bonnin

Acouphènes : ce bruit qui nous fait vivre un enfer

L’acouphène est le cauchemar de millions de personnes qui en sont atteintes. Selon l’OMS, nous serions 300 millions dans le monde à souffrir de ce trouble de l’audition et, en France, 10 à 12 % de la population seraient affectées par ce phénomène. « Un Français sur dix vit avec cette gêne insupportable, confirme Michel Paolino, directeur de l’Imerta (Institut méditerranéen de recherche et de traitement des acouphènes), basé à l’hôpital Clairval à Marseille. Et 600 000 personnes sont atteintes d’une forme grave et invalidante ». Mais que sont ces fameux acouphènes qui polluent la vie de millions de Français ?
(suite…)

Surdité : les anti-douleurs augmenteraient les risques

Consommer régulièrement de l’ibuprofène ou du paracétamol pendant plus de 6 ans augmente le risque de troubles auditifs. A haute dose l’aspirine comporte aussi des risques.

Acouphènes, sifflement, surdité… Plus de la moitié des personnes de plus de 65 ans souffrent de ces troubles. Une perte d’audition qui peut être liée à des maladies, à des traumatismes ou à des toxicités médicamenteuses. Une étude parue dans l’American Journal of Epidemiology confirme, en effet, que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tel que l’ibuprofène, contribuent à la destruction des cellules indispensables à l’audition. Un impact négatif est lui aussi observé avec une longue prise de doliprane.
(suite…)