Auteur: AcouAgora

Surdité : les anti-douleurs augmenteraient les risques

Consommer régulièrement de l’ibuprofène ou du paracétamol pendant plus de 6 ans augmente le risque de troubles auditifs. A haute dose l’aspirine comporte aussi des risques.

Acouphènes, sifflement, surdité… Plus de la moitié des personnes de plus de 65 ans souffrent de ces troubles. Une perte d’audition qui peut être liée à des maladies, à des traumatismes ou à des toxicités médicamenteuses. Une étude parue dans l’American Journal of Epidemiology confirme, en effet, que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tel que l’ibuprofène, contribuent à la destruction des cellules indispensables à l’audition. Un impact négatif est lui aussi observé avec une longue prise de doliprane.
(suite…)