Divers

Comment gérer ses émotions et s’en libérer ?

CONFÉRENCE SUR LA MÉTHODE BEST

par Françoise PRAQUIN-GRIGNARD,

thérapeute membre de notre équipe pluridisciplinaire

vendredi 15 décembre 2017 à 20 h

à Déols (près de Châteauroux)

 

“Comment peut-on gérer ses émotions et s’en libérer ?
Gestion et libération des émotions grâce à la méthode Best ; une méthode qui apporte des solutions aux maux de notre existence”.

 

Tarifs : adhérents 5 €, non-adhérents 7 €, personnes en difficulté 2 €

Adresse : Association Cœur Lumière – Maison des associations de Déols – 1 rue Jean-Jaurès.

Site internet : coeurlumiere.fr

Contact : 02 54 27 20 82 ou contact.coeur.lumiere@gmail.com

Acouphènes : 2 émissions sur FRANCE BLEU BERRY

Deux interview sur la radio France Bleu Berry, dans l’émission “Les Experts”, animée par Patricia Darré et Manuel Bonnefond

  • Jeudi 26 octobre 2017, de 9h à 9h40 : interview de Françoise PRAQUIN-GRIGNARD, membre de l’équipe pluridisciplinaire de l’Institut International de Tinnitométrie®. Thérapeute psycho-énergéticienne, a évoqué dans un premier temps la biorésonance et les techniques de médecine quantique. Réécouter l’émission en podcast

Nouvelle émission à suivre (date à venir) : les chocs émotionnels seront évoqués, ainsi que les techniques quantiques pour mieux les gérer

 

  • Mercredi 8 novembre 2017, de 9h à 9h40 : interview de Pierre GRIGNARD, audioprothésiste, tinnitométriste®, opticien, optométriste et thérapeute. Auteur du livre “Acouphènes, enfin des solutions”. Réécouter l’émission en podcast

Une conception originale a été présentée par Pierre GRIGNARD lors de l’émission : contrairement aux idées reçues, l’acouphène n’est pas subjectif, mais objectif. C’est-à-dire, réellement présent dans oreille. C’est la raison pour laquelle la technique Tinnitométrique® préconisée se justifie pleinement, puisqu’elle vise à restaurer l’audition au niveau conversationnel, et non pas en se basant sur les seuils d’audition, valeurs exprimées sur l’audiogramme clinique. Des réponses ont été données aux auditeurs, qui peuvent également nous interroger en consultant ce site dans la rubrique “Contact”.

Nouvelle émission à suivre le jeudi 7 décembre, de 9h à 9h40, sur le thème des acouphènes (suite). Si vous souhaitez qu’une réponse vous soit donnée en direct sur l’antenne, merci de nous adresser votre question dans la rubrique “Contact”.

A écouter en direct sur https://www.francebleu.fr/berry (puis cliquez en haut à droite “Le direct” pour écouter l’émission).

 

Nous vous rappelons les formations à venir :

  •  lundi 6 novembre à LYON
  • mardi 7 novembre à PARIS

Elles s’adressent aussi bien aux audioprothésistes, qu’aux thérapeutes : médecins, ORL, sophrologues, ostéopathes, dentistes, podologues, posturologues, naturopathes…

Nous invitons les patients acouphéniques à informer leurs thérapeutes ou audioprothésistes de ces formations. Quelques places peuvent être réservées à des patients en tant qu’auditeur libre. Nous contacter (ici)
 Pour plus d’informations, voir les articles précédents (ici)

Acouphènes : ce bruit qui nous fait vivre un enfer

L’acouphène est le cauchemar de millions de personnes qui en sont atteintes. Selon l’OMS, nous serions 300 millions dans le monde à souffrir de ce trouble de l’audition et, en France, 10 à 12 % de la population seraient affectées par ce phénomène. “Un Français sur dix vit avec cette gêne insupportable, confirme Michel Paolino, directeur de l’Imerta (Institut méditerranéen de recherche et de traitement des acouphènes), basé à l’hôpital Clairval à Marseille. Et 600 000 personnes sont atteintes d’une forme grave et invalidante”. Mais que sont ces fameux acouphènes qui polluent la vie de millions de Français ?
(suite…)

Surdité : les anti-douleurs augmenteraient les risques

Consommer régulièrement de l’ibuprofène ou du paracétamol pendant plus de 6 ans augmente le risque de troubles auditifs. A haute dose l’aspirine comporte aussi des risques.

Acouphènes, sifflement, surdité… Plus de la moitié des personnes de plus de 65 ans souffrent de ces troubles. Une perte d’audition qui peut être liée à des maladies, à des traumatismes ou à des toxicités médicamenteuses. Une étude parue dans l’American Journal of Epidemiology confirme, en effet, que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tel que l’ibuprofène, contribuent à la destruction des cellules indispensables à l’audition. Un impact négatif est lui aussi observé avec une longue prise de doliprane.
(suite…)