Acouphènes : ce bruit qui nous fait vivre un enfer

Acouphènes : ce bruit qui nous fait vivre un enfer

L’acouphène est le cauchemar de millions de personnes qui en sont atteintes. Selon l’OMS, nous serions 300 millions dans le monde à souffrir de ce trouble de l’audition et, en France, 10 à 12 % de la population seraient affectées par ce phénomène. “Un Français sur dix vit avec cette gêne insupportable, confirme Michel Paolino, directeur de l’Imerta (Institut méditerranéen de recherche et de traitement des acouphènes), basé à l’hôpital Clairval à Marseille. Et 600 000 personnes sont atteintes d’une forme grave et invalidante”. Mais que sont ces fameux acouphènes qui polluent la vie de millions de Français ?

“L’acouphène est un dysfonctionnement de l’appareil auditif. Il existe deux types d’acouphène. Le plus fréquent, nommé “subjectif” se traduit par un bruit aigu (sifflement) ou grave (bourdonnement). Il représente plus de 95 % des cas. Le second, appelé acouphène objectif, touche une minorité de personnes. Il est dû en général à des anomalies vasculaires cérébrales. Survenant dans une ou deux oreilles, le son peut être intermittent ou continu, provisoire ou persistant. Mais, en réalité, ce bruit n’existe pas. Seul le patient l’entend.”

L’origine de ce trouble est multiple. La perte des cellules auditives peut expliquer l’apparition des acouphènes. Mais si le risque augmente avec l’âge, les jeunes sont devenus une cible privilégiée. “C’est souvent le résultat d’un traumatisme sensoriel auditif lié à l’écoute amplifiée de la musique, poursuit Michel Paolino. L’acouphène chez les jeunes est souvent associé à une hyperacousie avec la sensation majorée des bruits. Les plus décrits sont les cris d’un enfant ou le bruit dans les assiettes.”

Du bouchon de cérumen à la tumeur sur le nerf auditif en passant par toutes les affections de l’oreille, les troubles cardiovasculaires, les désordres métaboliques comme le diabète ou le cholestérol : toutes ces pathologies favoriseraient l’apparition de ce symptôme. “De nouvelles études ont aussi démontré que le système nerveux central serait, dans certains cas, impliqué”, précise le Dr Paolino.

Lire l’article complet sur LaProvence.com

Partager cet article

Commentaires (4)

  • RICHARD Jean Yves Répondre

    Quel recette proposez vous ? Complément alimentaire ou autre. J’ai soigné mes acouphènes , il y a plusieurs années avec ACOUMEN;
    Je ne le retrouve pas . Avez vous l’adresse du fournisseur;
    MERCI

    13 février 2017 - 18 h 55 min
    • AcouAgora
      AcouAgora Répondre

      Bonjour,
      Vous pouvez retrouver le lien pour “ACOUMEN”; http://www.laboratoiresbimont.fr/acoumen-cure-100-jours_337.68.htm de mon ami Bertrand BIMONT. ce produit découlant de la médecine traditionnelle chinoise contient des composants qui peuvent être utiles pour certains types d’acouphènes. Le mien n’a pas été diminué pour autant, mais comme il est très “structuré” et très ancien, ce n’est pas anormal.
      Par contre il devrait être utile lorsque les composantes principales de l’acouphène sont plutôt d’ordre mental, psychique.

      11 avril 2017 - 8 h 45 min
  • baeyaert Monique Répondre

    j’ai des acouphènes depuis juin 2015 li sont venu comme ça je ne suis levé un matin avec des bruits de cigales oui l’on t’en après des grésillement aigu avec un souffle dans têt j’ai tout essayer pourriez vous me donner des conseils je prend du prasepam 10mg je m’ai jamais écoute de musique frotte ORL mon juste un examen avec des écouteurs c’est tout et il vous dises que tout va bien j’habite a lyon

    2 mars 2017 - 23 h 52 min
    • AcouAgora
      AcouAgora Répondre

      Bonjour Monique,
      Les causes qui peuvent provoquer un acouphène sont multiples et il est parfois difficile de les découvrir.
      On pourrait imaginer que, pendant votre sommeil, votre position ait été mauvaise. Cela peut créer des tensions.
      Il faut se rappeler que toutes les tensions, qu’elles soient physiques, mentales, psychiques, psychologiques sont des facteurs d’émergence et d’aggravation de l’acouphène.
      Tout ceci et bien d’autres informations sont évoquées dans mon livre et dans le DVD. Il y a des solutions mais qui demandent beaucoup de temps de recherches,
      d’analyses et de traitements adaptés.
      Bon courage

      21 mars 2017 - 15 h 30 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *