Acouphènes : enfin des solutions – causes, soins, traitements, neutralisation… Extraits du sommaire

Acouphènes : enfin des solutions - Extraits du sommaire

Acouphènes : enfin des solutions – causes, soins, traitements, neutralisation… Extraits du sommaire

Voilà un ouvrage utile que l’on attendait désespérément, alors que 12 millions de français (20%) sont atteints plus ou moins gravement par cette sorte de “Larsen auditif” que sont les acouphènes, souvent insupportables, parfois invivables.

Ce bruit de fond continu nuisant au décryptage des conversations, en direct et surtout en écoute audio- visuelle, gâche la musique et prive des petits bruits sympathiques de la nature qui détendent, et de plus, rend l’endormissement difficile voire impossible, obligeant à la prise fréquente de somnifères et d’anxiolytiques. La médecine n’a aucune réponse à cette torture larvaire qui mine le caractère et peut mener jusqu’au suicide.

Ceci n’étant pas considéré comme une vraie maladie, les victimes de cette infirmité ne reçoivent généralement que peu de compassion de la part de l’entourage mais aussi d’une partie du corps médical. Un lecteur sur cinq devrait se reconnaître dans ces lignes… Notez que les jeunes qui se shootent aux décibels sont pour beaucoup des futurs abonnés au club !

Un appareillage auditif est la seule béquille technique – souvent coûteuse bien qu’imparfaite – qui soit parfois proposée depuis peu. Mais personne jusqu’ici n’avait essayé de décoder les sources profondes du mal, car elles sont nombreuses, ce qui, il faut l’avouer, n’est pas une entreprise simple : en effet la posture, la vision, le stress, les accidents de la vie, toutes les tensions physiques, morales, mentales, psychiques, psychologiques sont prises en compte. Des solutions originales sont proposées pour les traiter et éviter certaines erreurs d’interprétations et faux concepts.

C’est pourtant ce qu’a réalisé Pierre Grignard, d’autant plus motivé qu’il fut atteint de ce mal, tôt dans sa vie. C’est le fruit de 40 ans d’expériences et de pratiques qui sont présentées ici, avec la mise en place d’une équipe de divers spécialistes capables de comprendre l’historique holistique du traumatisme vécu comme une vraie DOULEUR, celle-ci pouvant être aussi bien psychologique que physique.

La lecture de cet ouvrage fait découvrir l’étendue de la compétence médico technique et de la sensibilité et de cet autodidacte qu’est Pierre Grignard. Sa fine analyse du fonctionnement humain ouvre de nouveaux horizons permettant souvent d’aboutir au déverrouillage partiel ou total de cette alarme infernale qu’est l’acouphène.

Michel DOGNA thérapeute, écrivain

Quelques extraits du SOMMAIRE
PRÉFACE du Professeur Bruno FRACHET,
Chef du service O.R.L. de l’Hôpital ROTHSCHILD, Paris.

I- PREAMBULE

II- ETAT DES LIEUX ; ANTECEDENTS

2-2 : Anatomie (simplifiée) de l’oreille.
2-3 : Aspect médical
2-4 : Prise en charge thérapeutique des acouphènes.
2-5 : Acouphènes : approches et descriptions, (à l’usage des patients non professionnels).
2-6-1 : Fonctionnement normal de l’oreille.
2-6-2 : Hypothèses de dysfonctionnements de l’oreille en cas d’acouphènes.

3-1 : Présentation de l’acouphène.
3-3 : Causes multiples.

IV- HISTORIQUE, OBSERVATIONS

4-1 : Historique de la méthode TINNITOMÉTRIQUE®.
4-2 :25 cas présentés
4-3 : Analyses :
a : Autres observations et interprétations de l’auteur.
b : Rappels de quelques expériences de physique (Fresnel).
4-4 : La technique TINNITOMÉTRIE®
a : Notre “site”.
b : Prise en charge TINNITOMÉTRIQUE®.
c : Conférence de 1998 : Intérêt d’une équipe pluridisciplinaire et notion d’une “inhibition résiduelle TINNITOMÉTRIQUE®”.

V- OBJECTIFS DE LA TINNITOMÉTRIE®

VI- MOTIVATIONS POUR UNE PRISE EN CHARGE TINNITOMETRIQUE®.

4 Cas commentés

VII- ETUDE APPROFONDIE D’UN CAS PARMI D’AUTRES

7-0 : Cas de Monsieur L…
7-1 : Compte rendu TINNITOMÉTRIQUE®
7-2 : Echelles analogiques de gêne subjective.
7-3 : Traitements médicaux parfois utilisés.
7-4 : L’enfant a hérité du prénom de son frère prédécédé.
7-5 : Rhumes, angines et otites.
7-6 : Traumatismes crâniens.
7-7 : interventions chirurgicales, anesthésies et ischémies.
7-8 : Le stress.
7-9 : Le deuil.
7-10 : Les griefs.
7-11 : Apparition de l’acouphène, chocs émotionnels, habituation.
7-12 : Latéralisation.
7-13 : Fluctuations de l’acouphène et PRECAUTIONS à respecter.
7-14 : Le sommeil.
7-15 : Problème de mal occlusion, l’ATM.
7-16 : “Vertiges” et “faux vertiges” ; “céphalées” et “fausses migraines”.
7-17 : Mauvais équilibre et difficultés visuelles.
7-18 : Gaucher contrarié.
7-19 : Difficultés de conduite nocturne.
7-20 : Cors au pied droit.
7-21 : Douleurs lombaires, dorsales et cervicales.
7-22 : Arthrose.
7-23 : Tensions et contractures ; masqueurs d’acouphènes, générateurs de bruit blanc, et “T.R.T”.
7-24 : Asymétrie posturale et différences entre les épaules.
7-25 : Respiration et circulation sanguine.
7-26 : Craintes, appréhensions et angoisses 7-27 : Stress, anxiété.
7-28 : Craintes sur le devenir.
7-29 : Obsession de l’acouphène.
7-30 : Les activités professionnelles.
7-31 : Pertes sur les fréquences aiguës.
7-32 : Test de Rinne et incidents.
7-33 : Audition limitée : stress.
7-34 : Hyper-sensibilité aux sons forts.
7-35 : Essais antérieurs d’appareils auditifs.
7-36 : Estimation de la gêne.
7-37 : Sommeil perturbé.
7-38 : Acouphène plus important au réveil
7-39 : L’acupuncture.
7-40 : Prise en charge comportementale cognitive.
7-41 : Prescriptions médicales habituelles.
7-42 : Solutions parfois proposées : masqueurs, G.B.B.
7-43 : Solution proposée : LA TINNITOMETRIE®.
7-44 : Audiogramme prothétique : scotome.
7-45 : Dédramatisation.
7-46 : Essais d’appareillage.
7-47 : Réglages spécifiques des appareils.
7-48 : Diminution de l’acouphène, neutralisation, inhibition résiduelle tinnitométrique®.
7-49 : Micros directionnels.
7-50 : Ressenti d’une gêne importante par l’épouse.
7-51 : Aggravation de l’acouphène.
7-52 : Suivi ORL.
7-53 : Cervicales.
7-54 : Amplitude du rythme crânien.
7-55 : Prise en charge podologique.
7-56 : Analyse dynamique.
7-57 : Prise en charge optométrique : équilibration visuelle et résultats.
7-58 : Instabilités de position et déséquilibres.

VIII- PROGRAMME D’UNE PRISE EN CHARGE TINNITOMETRIQUE®

8-1 : Présentation de l’équipe pluridisciplinaire.
8-2 : Etudes des documents fournis.
8-3 : Relevés des connaissances du patient et de ses attentes.
8-4 : Antécédents, accident de la vie.
8-5 : Ecoute attentive du patient.
8-6 : Présentations du déroulement d’une prise en charge.
8-7 : Check-lists des points à aborder.
8-8 : Répondre aux interrogations, rassurer, expliquer.
8-9 : Dédramatisation.
8-10 : Présentations de l’oreille : anatomie, fonctionnement.
8-11 : Les voies auditives du système limbique et réticulaire.
8-12 : Présentations de l’acouphène : général et personnel.
8-13 : Expériences de physique : phénomène de résonance – FRESNEL.
8-14 : Fonctionnements de l’oreille interne.
8-15 : Analogies avec le phénomène de résonance : transposition à l’oreille interne.

IX- STRATEGIES

9-1 : Recenser l’ensemble des dysfonctionnements.
9-2 : Envisager les traitements adaptés.

X- APPAREILLAGE AUDITIF

10-1 : Rappel d’un référentiel auditif du patient.
10-2 : Rappel des objectifs :
a : Protéger le système auditif, les aires auditives, le système limbique
b : Réduire l’acouphène
c : Améliorer l’audition
d : Améliorer la compréhension

XI- L’AVIS DES THERAPEUTES DE L’EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE

11-1 : Prise en charge ostéopathique (selon Jean-Michel LOUPIAS Ostéopathe).
11-2 : Prise en charge podologique et posturale
11-3 : Prise en charge sophrologique
11-4 : Prise en charge par Programmation-Neuro-Linguistique (P.N.L.)
11-5 : Prise en charge optométrique
11-6 : Prise en charge des matériaux toxiques dans l’organisme
11-7 : Biofeedback cellulaire
11-8 : L’alimentation

XII- AUTRES PRISES EN CHARGES.

XIII- DIRECTIVES ET CONSEILS.

XIV- CONCLUSIONS.

XV- REMERCIEMENTS

XVI- INDEX

XVII- ANNEXES : (développements)

17-1-a : Les explorations fonctionnelles
17-1-b : Les différents types de traitements 17-1-c : Physiopathologies des acouphènes
17-2 : Les techniques de masquages
17-3 : Quantification de l’amélioration tinnitométrique®.
17-4 : Check-list TINNITOMETRIE® et Questionnaire “Connaissances”.
17-5 : La Misophonie, la Phonophobie, l’Hyperacousie.

Pour alléger la lecture, certains développements techniques sont exposés sur le site www.acouphene.com, noté “site” dans le livre) dans la rubrique : “compléments livre Acouphènes” (voir menu ci-dessus).

Partager cet article

Commentaires (8)

  • Marie-Josée Monique Répondre

    Bonjour. En septembre de cette année cela fera un an que je souffre d’acouphènes horribles. Je pense que c’est à la suite d’un accident de voiture au mois d’août et depuis, on dirait qu’un petit insecte siffle dans mon oreille gauche et c’est devenu insupportable. Je ne dors plus tant ces sifflements s’intensifient durant la nuit. J’ai déjà consulté mon médecin traitant ainsi que l’ORL, j’ai eu des traitements, mais le problème perdure. Merci de m’indiquer où m’acheter votre livre. Marie-Josée ML Y.

    7 juin 2017 - 3 h 46 min
    • AcouAgora
      AcouAgora Répondre

      Bonjour,
      Je vous ai répondu personnellement concernant votre cas et je confirme que vous pouvez commander le livre 25€ ou le livre +DVD 35€ en nous adressant votre commande et votre chèque à l’adresse :
      GRIGNARD.S.A. – La Petite Brousse – 36 300 LE BLANC; ou sur le site http://www.acouphene.com
      Cordialement
      Pierre

      12 juin 2017 - 16 h 07 min
  • Michel Van Brabant Répondre

    Bonjour
    Etant sujet aux acouphènes et de surcroît musicien guitariste de jazz, je voudrais savoir s’il existe une personne qui aurait suivi votre formation et serait à même d’ intervenir pour améliorer ce handicap. Je suis en Ardèche du sud près de Montélimar. Merci de votre réponse.
    Cordialement
    Michel

    31 juillet 2017 - 17 h 26 min
    • AcouAgora
      AcouAgora Répondre

      Bonjour,
      Les musiciens sont souvent confrontés à des acouphènes et on peut bien entendu incriminer (en partie comme toujours) les traumatismes induits par des sons trop forts ou écoutés trop longtemps à un niveau trop élevé.
      La première des décisions à prendre est de nature PREVENTION: des protections d’oreilles spéciales pour musiciens doivent être portées afin d’éviter d’aggraver votre cas!
      Il faut consulter un ORL bien sûr puis un audioprothésiste qui pourra évaluer la nécessité de “PRETEGER” vos oreilles tout en activant la fonction auditive.
      C’est la technique que je propose à mes confrères pour qu’ils puissent vous apporter près de chez vous les mêmes services que ceux de mon équipe pluridisciplinaire.
      Mais la grosse difficulté est qu’ils ne se précipitent pas pour se former, car il faut accepter de consacrer du temps aux patients acouphéniques.
      Je donne des RV pour 2018 actuellement et ne peut recevoir tout le monde !
      Bon courage
      Cordialement
      Pierre
      Je vous suggère bien entendu de prendre connaissance dans mon livre et de l’esprit de ma technique TINNITOMETRIE qui vous permettront d’en comprendre l’intérêt

      1 août 2017 - 7 h 03 min
  • MOREL jean françois Répondre

    Bonjour .
    Je subit des acouphènes depuis 17ans pouvez vous m’indiquer votre méthode
    comment peut elle m’aider a supporter ce handicap .
    merci de votre réponse .
    cdlt .

    31 octobre 2017 - 15 h 50 min
    • AcouAgora
      AcouAgora Répondre

      Bonjour Jean François,
      ma réponse sera identique que celle adressée à Sylvia.
      Je n’ai pas de solution miracle, mais une approche de la manière de traiter l’acouphène, complémentaire à l’analyse et aux explorations médicales.
      Les résultats que nous enregistrons sont ole fruit d’une étude longue et individuelle pour recenser, comprendre les causes et y apporter les solutions logiques qui s’avèrent efficaces!
      Bon courage Cordialement
      pierre

      4 novembre 2017 - 16 h 27 min
  • Sylvia Répondre

    Bonjour.Je viens de prendre connaissance de votre article et je vois que vous donnez des rendez vous. Est il possible de savoir quand et où? En vous remerciant.

    1 novembre 2017 - 17 h 00 min
    • AcouAgora
      AcouAgora Répondre

      Bonjour Sylvia,
      Mon premier message s’est effacé accidentellement!,
      l’acouphène est toujours un ensemble de dysfonctionnements dans des domaines très variés. Vous comprendrez donc qu’il m’est impossible de répondre avec précision à votre demande : ce serait présomptueux.
      Les explorations médicales qui doivent être entreprises au préalable éliminent des causes pathologiques importantes et s’ils sont négatifs,cela est déjà rassurant, même si l’on doit considérer que votre acouphène est une vraie douleur.
      Il faudrait connaître l’évolution de vos audiogrammes, analyser les modifications de l’état de la sphère O.R.L.(Nez, gorge et oreille) pour approcher la compréhension de l’apparition de votre acouphène et son évolution. la posture et ses conséquences sont également souvent en jeu.
      Il faut, à mon sens, considérer que le problème est plus global que le simple acheminement par les voies auditives habituelles.
      J’explique tout cela dans mon livre et dans le DVD que je vous suggère de lire pour comprendre la complexité de l’analyse d’un cas acouphénique.
      Ceci ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire. Si mes présentations vous semblent logiques, je vous propose de prendre connaissance de nos interventions par une équipe pluridisciplinaire et d’analyser le questionnaire que vous pouvez remplir sur notre site http://www.acouphene.com (rubrique “acouphènes/remplissez le questionnaire)), en joignant copie de vos audiogrammes et de tout document concernant vos problèmes de santé. Il ne faut pas oublier également l’importance des chocs émotionnels, “mémoires toxiques”, qui sont pratiquement toujours associées à un acouphène.
      Après analyse de vos éléments, nous vous proposerons une prise en charge dans notre centre sur trois jours, ou chez un confrère qui serait formé à la TINNITOMETRIE.

      Mais je regrette que nos propositions de formations sur LYON lundi 6 novembre prochain, le 20 novembre à Toulouse n’aient enregistré que Deux inscriptions en TOUT!!!! je ne ferai pas de commentaire!

      MAIS ne désespérez pas, il y a des solutions
      cordialement
      Pierre

      4 novembre 2017 - 16 h 23 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *