D’où viennent les acouphènes ? Soulager grâce à la Tinnitométrie®

D’où viennent les acouphènes ? Soulager grâce à la Tinnitométrie®

Près d’un français sur 6 serait victimes d’acouphènes, à des degrés plus ou moins supportables. Fort d’une expérience de plus de 40 ans dans la prise en charge des acouphènes, et audioprothésiste depuis 56 ans, Pierre Grignard exposera sa technique de la Tinnitométrie® lors de 3 formations à destination des professionnels de santé : le 6 novembre à Lyon, le 7 novembre à Paris et le 20 novembre à Toulouse. Elles s’adressent aussi bien aux audioprothésistes, qu’aux autres thérapeutes concernés par le soulagement des acouphènes : médecins, ORL, ostéopathes, dentistes, podologues, sophrologues…

Installé dans l’Indre, Pierre Grignard reçoit des demandes de prise en charge de toute la France (et d’ailleurs), de patients souhaitant être soulagés de leurs acouphènes selon la méthode tinnitométrique®. L’objectif de ces 3 sessions est de former des praticiens à proximité des patients, qui travailleraient dans le même esprit que son équipe pluridisciplinaire. La matinée sera ouverte à tous les thérapeutes, tandis que l’après-midi sera consacrée aux audioprothésistes.

Tensions physiques et psychiques : des causes diverses

Pierre Grignard est lui-même acouphénique ; il est donc à même de comprendre cette véritable douleur qu’est l’acouphène. Ce bruit imperceptible pour l’entourage, résonne dans l’oreille de manière obsédante, sans répit.

À un stade important, non seulement les acouphènes brouillent le décodage de l’audition ; mais ils deviennent une véritable torture permanente. Gâchant la sociabilité relationnelle, la qualité du sommeil, et qui pousse même certains patients jusqu’au suicide. Car l’acouphène n’étant pas une maladie, la seule réponse qu’ils reçoivent souvent est : “Il n’y a rien à faire”.

Faux ! répond Pierre Grignard. C’est pourquoi il a souhaité transmettre son expérience à travers son livre “Acouphènes, enfin des solutions”. Celui-ci est accompagné d’un DVD de près de 2h qui reprend l’entretien avec un patient (de manière anonyme), tableaux et schémas explicatifs à l’appui.

Dans son ouvrage, il souligne que les acouphènes peuvent être dus à des causes aussi diverses que des problèmes dentaires (malocclusion), de posture, de chocs émotionnels, de stress, de podologie, de déséquilibres des axes visuels… Autant de facteurs qui doivent être pris en charge dans leur globalité : c’est sa méthode, la Tinnitomérie®, où chaque patient est reçu par une équipe pluridisciplinaire, en fonction de ses besoins. En effet, une fois écartée toute cause médicale par un bilan ORL complet et la réalisation d’un audiogramme, il va falloir remonter à la source des acouphènes.

“Tous les dysfonctionnements qui créent des tensions physiques, morales, psychiques ou psychologiques, sont des facteurs aggravants de l’acouphène”, insiste Pierre Grignard. “Il est important de les détecter et d’apporter la réponse adéquate par un ostéopathe, un podologue, un sophrologue, de la programmation neurolinguistique, l’EMDR, l’hypnose, l’acupuncture… La clé et de combiner tous ces praticiens en synergie, pour avoir un résultat. Nous arrivons à soulager les patients dans 90 % des cas. Une fois cette prise en charge effectuée, la décision de se faire appareiller ou non revient au patient. Il ne s’agit pas de “guérir” miraculeusement des acouphènes, mais d’arriver à leur neutralisation”. En diminuant la perception des acouphènes et le niveau de gêne ressenti, afin de mieux vivre au quotidien.

Pour plus de renseignements ou s’inscrire à une formation : page contact du site ou 02 54 28 33 33.

Partager cet article

Commentaire (1)

  • Hervé6767 Répondre

    Article très intéressant ! Personnellement je me suis laissé convaincre de porter des prothèses auditives et ça m’a en effet changé la vie. Avec la qualité des appareils auditifs actuels, plus besoin d’hésiter.

    28 août 2017 - 15 h 47 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *